Le Palais du Vatican

Il s’agit moins d’un palais que d’une série monumentale de constructions non ordonnées, sans régularité, d’une impénétrable complexité, aux toits se superposant, autour d’une vingtaine de cours intérieures où donnent les mille quatre cents salles constituant les musées.

vatican_palais_400C’est cependant le plus beau palais du monde, le plus vaste, contenant les plus grands chefs-d’oeuvre du génie humain, sur une surface de 55 000 mètres carrés.

La haute façade de droite donne sur la place où sont les fenêtres de l’appartement particulier du Pape, au deuxième étage.

Au Moyen Age, et bien qu’à l’époque les papes logeaient au palais du Latran, sur la colline du Caelius, un palais pontifical existait déjà près de la première basilique Saint-Pierre. Il datait du pontificat de Symmaque (498-514).

vatican_bibliotheque_400Un deuxième palais commandité par Eugène III (1145-1153) fut modifié par Innocent III (1198-1216) pour être une forteresse dont il reste encore une tour, au coeur du palais, à l’angle de la cour del Papagallo.

C’est au retour d’Avignon (1377) que le Latran fut abandonné, en faveur de la zone vaticane, qui devint le lieu de résidence officielle.

Alors furent lancés de grands travaux d’agrandissement, de restauration, de fortification, de décoration, qui durèrent cent cinquante ans :

- Nicolas V (1447-1455) put s’installer dans un nouveau palais, et fit édifier le bâtiment qui cerne la cour del Papagallo.

Le moine peintre Fra Angélico, se vit confier la décoration de la chapelle privée aménagée dans la Tour.

- Sous Sixte IV (1471-1484) commença l’édification de la chapelle Sixtine, à laquelle le pape donna son nom.

Alexandre VI Borgia, fit organiser les appartements qui portent toujours son nom, ainsi que la tour Borgia et le passetto qui conduit au château Saint-Ange.

- Innocent VIII (1484-1492) fit ériger sur la colline le palais du Belvédère que Bramante relia aux autres bâtiments par le grand cortile, du même nom, sous le pontificat de Jules II (1503-1513).

vatican_musees_400Ce pape commandita Michel-Ange pour la décoration de la Sixtine et Bramante pour la construction des loggias, dont Raphaël assura les peintures, sous le pontificat de Léon X (1513-1521).

- Paul III (1534-1549) confia à Antonio da Sangallo le jeune, les travaux décoratifs de la salle Régia et la construction de la chapelle Pauline, qui porte son nom, que Michel-Ange orna de fresques magnifiques.

- Pie V (1566-1572) et Sixte Quint (1585-1590) firent exécuter par Fontana l’aile qui jouxte la colonnade de la place Saint-Pierre, où se trouvent encore aujourd’hui les appartements privés pontificaux. L’artiste construisit également l’aile de la bibliothèque qui déboucha sur une nouvelle cour, le Cortille della Pigna.

A la fin du 16e siècle, les modifications furent plus rares, se limitant le plus souvent à l’extension des ailes des bâtiments existants, servant de musées.

Il faut citer cependant la construction, sous Urbain VIII (1623-1644) du monumental escalier, la Scala Regia.

Il faudra attendre le pontificat de Pie XI (1922-1939) pour voir naître la Pinacothèque et l’entrée monumentale des musées, puis le pontificat de Jean XXIII (1958-1963) pour la construction d’une nouvelle aile.

 

Le Vatican - Histoire La Place Saint Pierre

La Basilique Saint Pierre : La Façade - Le Dôme -  L’Intérieur - Le Tombeau du Pape Innocent VIII - Le Sarcophage de Junius Bassus - Le Tombeau de Sixte IV - Le baldaquin - La Statue en Bronze de Saint-Pierre - Le Monument d’Urbain VIII

Le Palais du Vatican : Les Musées - Le Cortille della Pigna - La Cour Octogonale - Les Stanze de Raphaël - Les Appartements Borgia La Chapelle Sixtine - Les Jardins du Vatican - La Garde Suisse

Le Borgo - Le Château Saint-Ange

`